Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Presse

  • Presse

     

    Monique Lauray : une peinture magnifique ! Postimpressionniste. L'imprégnation profonde des paysages qui l'entourent. Elle nous livre ses émotions, sa poésie. La magie, la puissance des touches lumineuses, effets de brume légère, tout nous fait pénétrer dans son univers de sensibilité, de beauté, de rêve. " 
    Les Z'Yeux - février 2010

    Jusqu'à la fin du mois de février, Monique Lauray, invitée par la Fondation Delain, expose à l'Hôtel de France une vingtaine de toiles aux couleurs flamboyantes et chaudes. C'est en quelque sorte un retour aux sources pour l'artiste de Montaut-Les-Créneaux qui avait été sollicitée par M.et Mme Daguin à ses débuts en 1988 pour exposer chez eux. Le couple avait remarqué une de ses oeuvres, accrochée à son insu par une amie, dans une exposition organisée par le Conseil Général. Cette exposition avait été un déclencheur pour elle et l'avait fait avancer à pas de géant sur son chemin pictural. Aujourd'hui, trente ans après ses débuts en autodidacte, Monique Lauray est cotée et expose partout. Son travail est reconnu, ses oeuvrent "vibrent", sa palette est fascinante. " 
    La Dépêche du Midi- 5 février 2010

    " Des couleurs chaudes en bouquets, collines fleuries et silhouettes suggérées avec leur part de rêve. En prélude aux "Créneaux Fleuris" du 1er mai, Monique Lauray nous offrait son jardin secret protégé et tendre, comme le sont les paysages de mai... Elle a su émouvoir et chacun a emporté un bout de rêve en forme de coquelicot ou de roses anciennes... " (J.Boutines)
    La Dépêche du Midi- 7 mai 2008

    " Monique Lauray peint depuis toujours, inspirée de ces vallons fleuris où elle vit. Son cheminement pictural, aux sources d'inspirations multiples, nous livre ses états d'âme et son message romantique. Au fil du temps, sa palette s'est enrichie de souffles chauds d'où sont nées ces gerbes frémissantes de coquelicots, ces silhouettes espagnoles aux nuances colorées... Pour rester encore en relation privilégiée avec la nature, elle nous offre ces marines nacrées réchauffées par les ocres rouges du soleil couchant. La part de rêve poétique ne l'a jamais quittée, il en jaillit de sa palette des éclats qui nous entraînent vers des vibrations lumineuses qui nous rassurent... " (J.Boutines)
    La Dépêche du Gers - 25 avril 2008

    " Les peintures de Monique Lauray traduisent un univers très coloré, décapant et extrêmement sensible. Le sujet s'efface parfois pour s'abandonner au seul plaisir de la couleur, avec un sens aigü de la composition. "
    Toulouse Hebdo - Décembre 2006

    " Partez pour l'univers de Monique Lauray... Respirez l'air frais de ses paysages, humez les fleurs de ses champs... Volez sur les courbes de ses toiles. C'est toute cette légèreté, cette poésie, ce romantisme qui émanent. Laissez aller vos émotions, elles rencontrent peut-être les sentiments enfouis de l'inspiratrice. " (Mélanie Minhonnac)
    Journal des Animations 'Quoi de neuf à Canet' - Juillet 2004 

    " Au premier regard, les toiles éblouissent par leur luminosité et leur fraîcheur, on pense un peu à Claude Monet, beaucoup à Turner. L'impressionisme pointe son nez : des bouquets floraux et végétaux, des sous-bois devinés plutôt que décrits, des jardins de rêve empreints d'une belle sensibilité féminine. "
    Sud-Ouest - 29 décembre 1998

    " Portraits, paysages, fleurs, quatre saisons... par sa douceur et sa finesse cette peinture figurative, d'emblée, touche au coeur. Tableaux vivants, portant à l'interrogation, empreints d'une sensibilité romantique, invitant à l'évasion, à la détente, au rêve, harmonisant le coeur et l'esprit... Où se devine une recherche apaisante et mystique, on sent là passer une âme."  (G.D)
    La Croix du Midi - Novembre 1988 (Exposition personnelle à l'Hôtel de France chez André Daguin, chef étoilé à Auch)

    Photo Daguin.JPG
    Monique Lauray félicitée par André Daguin, président de l'Umih
    (Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie)

    " Je retiendrai enfin de cette exposition les merveilleuses huiles et aquarelles de Monique Lauray, que ce soit dans les toiles de grand format ou dans des miniatures, son univers poétique est un peu celui du Grand Meaulnes. Rentrez-y, vous ne le quitterez qu'à regret. " (Jean-Michel Dussol)
    La Dépêche du Midi - 1986 (Exposition avec le Groupement Artistique Gascon)